Blog des simples observateurs de la vie politique malgache

Accueil » Uncategorized » Laurent Harry Rahajason insulte Andry Rajoelina en le traitant publiquement de « Titi l’édenté »

Laurent Harry Rahajason insulte Andry Rajoelina en le traitant publiquement de « Titi l’édenté »

titi

L’homme fort de la Transition, le premier ministre Jean Omer Beriziky a exhorté tout le monde à la retenue et à éviter toute provocation. Cela est également valable pour nous, animateurs de ce blog, qui sommes des observateurs de la vie politique malgache, mais qui n’hésitons, pourtant pas, à partager aussi les constats qui résultent de cette observation. Mais, devant la pitrerie (fortement préjudiciable pour le pays et le peuple malgache) qui se joue en plusieurs actes au sein de la présidence de la Transition, il est difficile pour nous de nous taire, soucieux comme nous sommes de la dignité du peuple malgache (mais) que la présidence de la Transition foule aux pieds. La dernière bouffonnerie en date est cette « insulte » que la bande à Laurent Harry Rahajason, encore lui (et oui) alias Rolly Mercia avait proférée à l’encontre de leur propre Patron, Andry Nirina Rajoelina.   

Le pire c’est que ces ministres « accidentels », sinon des ministrions labélisés (Rolly Mercia à la communication, Hery Rajaonarimampianina aux finances), ne se rendent même pas compte de l’insulte en question, naïfs et suffisants comme ils sont : Ils ont estimé « intelligent » de se moquer du Premier ministre en traitant celui-ci de « gros minet ». Ils espèrent, ainsi, abrutir l’opinion en faisant, lâchement, croire à celle-ci que Jean Omer Beriziky serait le « méchant » qui cherche vainement à nuire au petit oiseau appelé « Titi » considéré comme rusé et très malin.

titi_et_gros_minet_53087

Voilà comment les suppôts de Rajoelina voient la situation politique malgache. On se demande s’ils ne sont pas eux-mêmes les grosminets qui empêchent Andry Rajoelina de sortir de sa cage de Transition pour mieux continuer à se vautrer dans l’opulence et de vivre continuellement sur le dos de la population malgache.

Harry-Laurent-Rahajason_002

Et si c’est lui le Grosminet qui grandit à la manière d’un zébu: Gagner en poids mais JAMAIS en sagesse?

——

Mais, si la moquerie gratuite n’a fait rire finalement que les zébus qui peuplent la présidence et qui conseillent le petit « Titi » (en l’occurrence Andry Rajoelina), ils étaient loin d’imaginer que le fait de traiter Andry Rajoelina, le président de la Transition de « Titi » est une insulte en soi, chassant de fait l’effet censé néfaste incarné par l’accusation qu’ils pensaient porter sur le premier ministre. Ils ont reçu Len plein visage l’effet boomerang qu’ils n’ont point envisagé.

Car, qui est donc Titi ? Surtout, on constate ouvertement à quel niveau ces conseillers du président de la Transition l’estiment réellement pour qu’ils osent comparer celui-ci à « Titi » l’édenté. Un petit oiseau qui n’a d’ambition que d’être enfermé dans sa cage et dont la seule raison de vivre consiste à déjouer les attaques comiques que lui exerce, gros minet.

63 

Un grosminet peut en cacher beaucoup d’autres: Ceux qui détournent les deniers publics et qui refusent de quitter la table à manger: la Transition.

—–

Voilà donc comment les Laurent Harry Rahajason, les Hery Rajaonarimampianina voient, estiment et considèrent leur (propre) Patron : un petit animal édenté qui court toute la journée pour amuser la galerie. Un animal irresponsable, orphelin, qui n’a comme force d’intelligence que la petite ruse des faiblards et la malignité induite par la survie mais qui, au final, se retrouve emprisonné dans une cage de laquelle il s’estimera à jamais condamné.  

4170605-6329338

Laurent Harry Rahajason (Rolly Mercia) et Hery Rajaonarimampianina ne voient en Andry Rajoelina que le pathétique..Titi l’édenté (zeu fui le frévident ve madavascar). Triste!

——

Que c’est drôle, n’est-ce pas ? Les Laurent Harry Rahajason et Hery Rajaonarimampianina en raffolent.

A travers ces agissements des bouffons de la présidence de la Transition, on comprend mieux pourquoi le pays va mal (et a failli agonir si le premier ministre Beriziky n’était pas là pour s’y opposer). Pourquoi la Transition censée être temporaire ne cesse, paradoxalement, de durer. On comprend mieux pourquoi, avec des ministrions si irresponsables (c’est une redondance), les tâches du très sérieux Premier Ministre Jean Omer Beriziky sont loin d’être aisées car gérer ces énergumènes est fort pénible.

1

Heureusement que l’homme fort de la Transition, le premier ministre Jean Omer Beriziky était là pour préserver, un tant soit peu, la dignité du peuple malgache et l’honneur de la Nation malgache.

—–

Heureusement, le Premier ministre tient bon, garde le cap, malgré tout, (la dernière institution de la Transition vient d’être constituée, et la préparation des élections est en bonne voie) et s’impose, plus que jamais, comme le seul dirigeant sérieux à la tête de l’Etat malgache.

Pendant que le Premier ministre Jean Omer Beriziky considère la politique comme une chose très sérieuse et vaque très sérieusement à sa fonction de chef de gouvernement, dont la priorité consiste à s’occuper du sort de la population, les zébus de la présidence, Laurent Harry Rahajason et Hery Rajaonarimampianina, en tête, eux, occupent leurs journées à regarder les séries de dessins animés à travers lesquelles ils tirent leurs inspirations et grâce auxquelles ils forgent leur comportement d’adultes.

Un proverbe bien connu sied bien à ce genre de comportement (la raison d’ailleurs pour laquelle on peut les considérer,  du point de vue comportemental – loin donc d’une affirmation gratuite – de zébu) : « Grandir à la manière d’un zébu : Gagner en poids mais jamais en sagesse ».

Pauvre Andry Rajoelina qui se retrouve, au final, insulté par ses propres suppôts et traité de « Titi l’édenté » (à l’insu de son plein gré).  Quelle ingratitude !

Publicités

5 commentaires

  1. Marc Harmelle dit :

    je trouve que ce blog prend un peu le ton de madagate avec radzoul ; heureusement que l’homme fort est la , heureusement que , heureusement que ., bla bla bla…perso je trouve ça dommage car sincèrement JOB n’a pas besoin d’une telle propagande bas de gamme n’étant de plus pas en campagne mais faisant son travail et plutôt bien …..:)=

    • job2013 dit :

      La liberté de ton est donnée à tous. Chacun son jugement. Cela peut plaire sinon déplaire. Point d’importance. Chacun est, également, libre de faire sa propre interpétation de la notion de propagande. Au delà des formes ou des styles, il y a le fond que chacun est libre (encore) d’apprécier ou pas. Cela peut être dommageable pour les uns, interressants pour les autres. Nous sommes là pour d’une part (et initialement) observer les choses, et, d’autre part (ensuite), partager le fruit de cette observation. Bien évidement, cela ne fera pas que des heureux.

      Heureusement que le PM était là. Est-ce une faute, un mensonge ou, au contraire, la pure vérité? sans JOB l’unilatéralisme aurait régné en maître, sinon le blocage suicidaire l’aurait suplanté. Alors pourquoi se priver de le rappeler constamment au moment où justement ceux qui cherchent à faire perdurer la transition oeuvrent pour que leur faute aille chez les autres? Un peu de bonne foi (dont la reconnaissance de la vérité) ne pourra faire que du bien sans pour autant dire qu’il y a là un glissement vers une propagande (jusqu’à preuve du contraire Beriziky n’est candidat en rien, donc évoquer la propagande est ainsi assez mal placée). N’est-il pas?

  2. Ne vous offusquez pas des remarques de Marc Harmelle que je connais bian via FB et qui comme moi est un des plus fervents défenseurs des causes de JOB. Prenez plutôt ses remarques pour des conseils et en effet, il serait préjudiciable pour JOB que ceux qui le soutiennent jouent le jeu de l’autre camp.

  3. job2013 dit :

    Nous ne nous offusquons point de n’importe quelle remarque d’où qu’elle provienne. Cependant autant nous sommes appelés (et censés) à respecter les remarques des autres, autant ceux-ci seront appelés à respecter les nôtres sans se sentir offensés pour autant. N’est-ce pas?

    Justement, là où Monsieur Harmelle a commis une erreur c’est de nous avoir comparé à Madagate (c’est une offense mais qui ne nous offusque point parce qu’elle est fausse) qui n’a rien à voir avec notre conviction. Le blog, en lui, même est consacré à l’analyse des actions de JOB.

    Nous ne voyons pas (enfin selon nous) en quoi le fait de dire que c’est JOB « l’homme fort » de la Transition (au sens où c’est sur ses épaules que repose le sort de la population malgache dans cette Transition) – la raison pour laquelle on réitère que sa présence là où il est un « heureux évènement » pour le pays -, mérite-il que nous soyons taxés de propagandistes? C’est tout simple.

    Il voulait débattre, c’est très bien, alors nous nous y contribuons volontiers. Donc sur ce point, nous ne changerons pas et maintiendrons le même propos et le même terme. Nous ne pensons pas que la question de style supplantera celle de fonds.

    Mais qu’on se rassure: Il n’y a ici aucune place à l’énervement et rien ne pourrait nous offusquer outre mesure. Surtout pas. Toutes les remarques sont les bienvenues.

  4. SOLAY Jean Freddy dit :

    1. PRESSIONS SUR NOS TERRES
    Depuis peu, le siège de tozzi green en italie a dépêché des cadres italiens racistes , prétentieux, et méprisant des Malagasy.
    90% de la main d’oeuvre locale a été virée, il en résulte la fureur des MAIRES et des LONAKY.
    Les « fokonolona » doivent s’opposer physiquement à toute opération de bornage, car un certain Valllerani clame à qui veut l’entendre que tozzi green a financé la campagne électorale du vice PM et qu’ils ont payé nos dirigeants, LE BORNAGE de milliers d’hectares se fera que les Malagasy le veuillent ou non. Parallèlement, le siège de tozzi green a envoyé pour plusieurs millions d’Euros des machines pour TOUT mécaniser, ce qui condamne aussi tous les prestataires. Plusieurs « containers » sont déjà au port de Toamasina.
    TOUT NE SERAIT DONC QUE QUESTION D’ARGENT pour nos dirigeants?
    La chine est trop petite pour ses 1,5mds de chinois, pareil pour l’inde avec ses 1,4mds d’indiens, actuellement la MAFIA ITALIENNE sévit dans l’IHOROMBE, la COI use de stratégies diaboliques pour accaparer NOS TERRES , NOS RICHESSES, NOS RESSOURCES MINIERES…
    Le gâteau Madagascar est divisé en trois, en quatre morceaux;
    Faudra t-il encore attendre un demi-siècle pour que nous MALAGASY prenions en main notre destinée, l’avenir de notre TARANAKA?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :